SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
 número24Colonialidade e insurgência: contribuições para uma pedagogia latino-americanaConstruindo uma ponte Brasil-África: a Universidade da Integração Internacional da Lusofonia Luso- Afrobrasileira (UNILAB) índice de autoresíndice de assuntospesquisa de artigos
Home Pagelista alfabética de periódicos  

Serviços Personalizados

Journal

Artigo

Indicadores

Links relacionados

  • Não possue artigos similaresSimilares em SciELO

Compartilhar


Revista Lusófona de Educação

versão impressa ISSN 1645-7250

Resumo

TAVARES, Manuel. L’Université et la pluridiversitée épistémologique: la construction de la connaissance en fonction d’autres paradigmes épistémologiques. Rev. Lusófona de Educação [online]. 2013, n.24, pp.49-74. ISSN 1645-7250.

À notre époque, les problèmes de l’université et de l’éducation supérieure apportent beaucoup d’incertitudes, tant en ce qui concerne les fonctions de l’université dans la société contemporaine, à son organisation, à l’établissement des relations avec des centres du pouvoir politique, économique et financier bien comme des questions relatives à l’inclusion de nouveaux publics, au modèle du savoir qui est transmis et à la relation entre l’éducation, la recherche et l’innovation. Les problèmes qui nous concernnent sont liés à la dimension epistémologique de l’université, à savoir comment peut-elle, ou non, faire l’inclusion d’autres modèles de rationalité et d’autres epistémologies qui resultent de la diversité culturelle et de la richesse du monde. En partant de quelques propositions et analyses théoriques (Bernheim & Chauí, Estermann, Freire, Nóvoa, Santos, Teodoro), nous défendons la thèse suivante: les universités classiques, par leur engagement avec le pouvoir économique et les programmes financiers internationaux imposés par les organisations néolibérales, bien comme sa structure qui reste coloniale et le degré de la colonialité qui envahit les dimensions du pouvoir et de la connaissance, elles sont incapables de comprendre et de faire l’inclusión de la diversité des connaissances bien comme de faire la promotion de l’interculturalisme. Dans cet article, sont présentées quelques expériences de l’éducation supérieure en Amérique Latine, en particulier des universités interculturelles, enracinées dans les comunautés autochtones et d’ascendance africaine; leurs projets ont l’intention de répondre aux désirs et aux besoins des peuples et des nations qui ont été historiquement exclus du processus de construction sociale. On présente ce que Boaventura Santos propose sur l’université populaire des mouvements sociaux (UPMS) et les principes de la pensée de Paulo Freire appliqués à l’éducation supérieure dans une perspective émancipatrice et populaire.

Palavras-chave : Éducation supérieur; neoliberalisme; universités interculturelles; diversité epistémologique; Paulo Freire.

        · resumo em Português | Inglês | Espanhol     · texto em Português     · Português ( pdf )