SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
 número39A Esperança: a leitura e a escrita de e para mulheres em Cabo Verde, 1901Silêncios no feminino no Boletim da Agência Geral das Colónias/do Ultramar índice de autoresíndice de assuntospesquisa de artigos
Home Pagelista alfabética de periódicos  

Serviços Personalizados

Journal

Artigo

Indicadores

Links relacionados

  • Não possue artigos similaresSimilares em SciELO

Compartilhar


Ex aequo

versão impressa ISSN 0874-5560

Resumo

SANTO, Sílvia Espírito. Domingas Lazary Amaral: «accusée pour défendre la liberté de presse». Ex aequo [online]. 2019, n.39, pp.39-53. ISSN 0874-5560.  http://dx.doi.org/10.22355/exaequo.2019.39.03.

Le texte met en évidence l’intervention de l’écrivaine et éducatrice féministe Domingas Lazary do Amaral dans des journaux de la deuxième décennie du vingtième siècle, en faveur des femmes condamnées à peine d’exil en Angola. En tant que militante féministe, l’auteur sent « l’utilité » de sa voix pour dénoncer les conditions physiques et psychologiques dans lesquelles ces femmes vivaient, ainsi que les abus dont elles ont été victimes au Dépôt général des exilés à Luanda. À une époque où peu de voix de femmes étaient entendues dans la presse, Lazary l’avait élargie pour exiger des autorités coloniales et nationales une moralisation des procédures au sein de l’institution et une justice adéquate pour la régénération des damnés. Une voix qui est rapidement devenue inconfortable pour le pouvoir militaire colonial, qui a essayé de le faire taire par la censure et des procès.

Palavras-chave : presse coloniale; féministes; exilé; Domingas Lazary do Amaral; Angola.

        · resumo em Português | Inglês     · texto em Português     · Português ( pdf )

 

Creative Commons License Todo o conteúdo deste periódico, exceto onde está identificado, está licenciado sob uma Licença Creative Commons