SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.21 número1-2Society and Energy by 2025 índice de autoresíndice de assuntospesquisa de artigos
Home Pagelista alfabética de periódicos  

Serviços Personalizados

Journal

Artigo

Indicadores

Links relacionados

  • Não possue artigos similaresSimilares em SciELO

Compartilhar


Ciência & Tecnologia dos Materiais

versão impressa ISSN 0870-8312

Resumo

COSTA, Horácio Maia e. As escórias de Felgar/Moncorvo. C.Tecn. Mat. [online]. 2009, vol.21, n.1-2, pp.96-112. ISSN 0870-8312.

Au travail, il est étudié des scories anciennes, existant dans le village de Felgar de la municipalité de Torre de Moncorvo, rassemblés sur un tas dans le but de former la base de la chapelle de Santa Barbara, construit pour perpétuer la mémoire des mineurs engagés dans l'exploration les gisements de fer de Moncorvo (colinne de Mua) et fondeurs qui ont travaillé dans Ferronerie de Felgar, d’oú la scorie a été produite. Les scories de Felgar ne sont pas datées. Par cela il n'était donc pas possible de relier la technologie utilisée ici avec d'autres qui ont été adoptées dans la même région, connues par les dépôts de scories qui ne sont pás aussi datées. Par conséquence ne serait pas aussi faire la liaison avec les ferroneries connus en Espagne, distribuées par l'Est et le Nord, et aujourd’hui, historiquement bien documentés. Cette étude vise la caractérisation métallurgique des scories de Felgar à partir de la composition chimique et de la structure metallographique. A partir de ces études on a reconnu que la technologie des processus de réduction de l'hématite-magnétite du gisement de minerai de fer siliceux de Moncorvo (recueillis à partir des eluviões) avec une teneur en fer de l'ordre de 50%, a été la Forge Catalan. Malheureusement ils ne sont pas encore découvertes les ruines des installations fixes de la Ferronerie.Le lit de fusion utilisé ne contiens pas des élements basiques. L'étude thermodynamique a été faite concernant les scories et le processus de réduction. Dans le cas des scories a été possible d'observer la structure correspondant à la dissociation des silicates de fer (fayalite), après la fusion autour de 1300ºC, et la réduction de wustite par le carbone, utilisant la microsonde. Le fer réduit et la silice se présentent dans la structure comme lamelles ce qui est d'un grand intérêt considerant que la réduction du fer a été realisée à l'interface wustite-silice par du C difusé. La diffusion du CO, produit de la réaction de réduction, dans une direction opposée à du C, travers les lamelles qui doivent être poreuses. Les dépôts de silice montrent une sílice “granuleuse” (poreuse). Thermodinamiquement il est aussi démontré que la réaction de reduction du fer à partir du minerai est possible à partir de ~700ºC.

        · resumo em Português | Inglês     · texto em Português     · Português ( pdf )