SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.19 número1Qualidade do Ar e Exposição de Bombeiros ao Fumo em Fogos Florestais ExperimentaisComposição de Ecomosaicos e Índices de Utilidade Esperada índice de autoresíndice de assuntospesquisa de artigos
Home Pagelista alfabética de periódicos  

Serviços Personalizados

Journal

Artigo

Indicadores

Links relacionados

  • Não possue artigos similaresSimilares em SciELO

Compartilhar


Silva Lusitana

versão impressa ISSN 0870-6352

Resumo

PANDEY, Rajiv; RAWAT, G.S.  e  KISHWAN, J.. Changements dans la Distribution du Carbone dans Différents Types de Forêts en Inde entre 1995-2005. Silva Lus. [online]. 2011, vol.19, n.1, pp.41-54. ISSN 0870-6352.

L'Inde a 76,87 millions d'hectares de forêts, distribués parmi 16 types d'espèces principales. Pour les populations pauvres des périphéries, ces forêts sont une source potentielle de biens et de services, obtenus à partir d'écosystèmes critiques. Le rôle significatif que les forêts jouent dans le stockage et séquestre du carbone a augmenté leur importance et les a mises au centre des stratégies de mitigation des changements climatiques. Les politiques nationales de conservation et sustentabilité des forêts en Inde ont profité de l'occasion pour considérer les forêts comme des puits à carbone. Entre 1995 et 2005, le carbone stocké dans la totalité des forêts indiennes a augmenté de 6244,78 à 6621,55 millions de tonnes (MT). Le séquestre du carbone a plusieurs origines. Ce potentiel peut être intensifié en réduisant les barrières des différents types de forêts, qui rendent difficile le séquestre du carbone. Dans cette étude, nous avons  étudié l'augmentation et la réduction du carbone dans les différents types de forêts, en utilisant les données de plusieurs rapports et travaux, pour que les forêts dont la capacité de séquestre du carbone est en train de diminuer puissent être identifiées et gérées afin d'augmenter leur capacité. Notre étude montre que l'accroissement du carbone/ha est maximum dans les forêts tempérées humides de montagne, suivies par les forêts subalpines et alpines et par les forêts subtropicales de feuille persistante, entre 1995 et 2005. Cependant, pour certains types de forêts, la capacité de séquestre du carbone décroit depuis des années. Cette assertion est maximale dans le cas des forêts marécageuses du littoral,  suivies par les forêts tropicales de feuilles semi persistantes et subtropicales de feuillus de montagne. On signale les causes possibles de l'augmentation du carbone, dans le but d'améliorer le séquestre du carbone des forêts existantes.

Palavras-chave : Séquestre du carbone; puits à carbone; carbone de la biomasse; gestion des forêts; mesures de mitigation.

        · resumo em Português | Inglês     · texto em Inglês     · Inglês ( pdf )